Le KI / QI /CHI

A l´origine le pictogramme Qi pour les Chinois signifie dans sa forme et son contenu « l’aspect de nuages s’élevant ». Avec le temps le pictogramme évolua pour désigner « inspirer et expirer ». Les Japonais l´écrivent Ki. (Nous emploierons l’une ou l’autre orthographe, en fonction du référentiel. Qi quand nous parlerons de la médecine énergétique chinoise ; Ki lorsque nous parlerons du Shiatsu). D´autres philosophies parlent de souffle ou vibration (à chacun de choisir le terme qui lui convient). 

Le Qi est perpétuel et influence au quotidien l´homme et son environnement. 

Le Qi circule dans tous les méridiens. Mais si il y a déséquilibre du Yin & Yang, la circulation du Qi est perturbée. C´est là l’origine de la maladie.

Le Shiatsu met en application les principes de la médecine énergétique chinoise. En rétablissant, l’harmonie entre le Yin & Yang, le Shiatsu aide à restituer la juste circulation du Ki et donc à recouvrer son équilibre de santé.

Qu´est-ce que c’est ?

Le Qi ou Ki ou Chi, est un mot que l’on rencontrait rarement en Occident il y a 100 ans. Il est par contre utilisé en chine depuis plus de 3000 ans. « Dans le grand dictionnaire des caractères Chinois…, à la page 2010 du Volume Trois, commence le passage consacré aux termes composés du caractère qi (prononcé tchi). Nous trouvons dix formes anciennes de ce caractère. Sous la rubrique du mot qi lui-même, il est donné 23 définitions distinctes. Ces nombres suggèrent la vaste complexité et profondeur de ses sens. » 1.

Il parait donc évident que toute tentative de définition du Ki sera forcément complexe. Mais, c’est aussi une notion essentielle à la pratique du Shiatsu et à la compréhension de la médecine énergétique.  Il faudra donc garder en mémoire, le caractère forcément restrictif de la définition du Ki appliqué à la médecine énergétique, que nous donnerons ici. Pour un plus ample éclaircissement, se reporter au livre de ZHANG YU HUAN et KEN ROSE et pratiquer un art qui développe la perception et la connaissance du KI (le tai chi chuan, l’Aoki bio énergie, l’aïkido, le feng shui, l´ikebana…).

Le Shiatsu met en application les principes de la médecine énergétique. Par l’observation des phénomènes environnants et par leurs vérifications systématiques, les Orientaux ont posé les fondements de la notion du Ki. Ceux ci s’appuient sur le concept que tout est énergie.

La recherche en physique quantique « ne décrit pas la matière comme inerte et passive mais comme animée d’un mouvement perpétuel, dansant et vibrant dont les rythmes sont déterminés par les structures moléculaires, atomiques et nucléaires » 2.

L’homme va être le réceptacle de différentes énergies :

– L’énergie essentielle issue du TAO et du CIEL et de la TERRE.

– L’énergie ancestrale composée de notre hérédité, de l’énergie cosmique (énergie du ciel au moment de notre naissance) et de l’énergie Primordiale (au moment de notre conception).

L’énergie Essentielle et l´énergie Ancestrale en s’assemblant, vont donner naissance à l’énergie Vitale, présente dans chacune de nos cellules : le Ki.

qi_chi

1 Pour mieux comprendre le QI. ZHANG YU HUAN et KEN ROSE. Guy Trédaniel Editeur. Ed 2006. p 3
2 Le Tao de la physique. FRITJOF CAPRA. Ed Sand 1992. p 198

Le Qi, va pouvoir être modulé. Nous rappelons que le Ki est constitué de l´énergie essentielle (énergie du CIEL et énergie de la TERRE) et de l’énergie ancestrale.

Nous allons pouvoir agir sur la qualité et la quantité de l’énergie du CIEL :

– Par des méthodes respiratoires. Toutes les pratiques respiratoires en Yoga, Za Zen, Do In, Aoki Bio Energie…

– Par notre aptitude à « respirer le monde », nous entendons par là, notre capacité d´empathie. Et celle-ci ne peut exister que par la qualité du temps que nous nous accordons. Se sentir bien avec soi est une étape nécessaire pour se sentir bien avec l´autre.

Nous allons pouvoir agir sur la qualité et la quantité de l´énergie de la TERRE :

– Par notre alimentation.

– Par notre façon d’occuper, de gérer l’espace qui nous entoure. Le Feng Shui aidera à l’organisation de l’espace vital. Mais aussi le bon sens : un bureau rangé, le plaisir d’une maison où il fait bon vivre, les espaces que l’on sait rendre accueillants,….

– Par notre aptitude à gérer notre vie. Savoir régler nos conflits, relativiser nos soucis, tranquilliser nos relations….

Nous n’allons pas pouvoir agir sur la qualité ou la quantité de l´énergie ancestrale :

– Par contre nous allons pouvoir transformer notre façon de vivre notre hérédité et ainsi mieux savoir nous abreuver de cette énergie ancestrale. Comment ? Si l’on sort de notre dualité, il n’y a aucune énergie ancestrale qui soit destinée à nous déséquilibrer. « Les structures de l’énergie ancestrale sont au contraire des structures qualitatives de l’énergie Vitale. Donc, nos mémoires du passé lointain ne sont pas des mémoires destinées à nous déséquilibrer. Par contre notre aptitude à les accepter ou non, peut modifier notre manière de vivre ».1

Observons nous dans notre quotidien : Si c’est à notre tour de préparer le dîner, avec les quelques ingrédients présents dans la cuisine, quel comportement adoptons-nous ? :

• On râle parce qu´il n’y a pas ce qu’il faut ?

• On refuse de préparer le repas ?

• On cuisine sans attention et sans plaisir ?

• On se plaint ?

• …………………. ?

• On décide de préparer un bon repas, en faisant preuve de créativité ?

Cette dernière décision nous permettra peut-être de nous nourrir avec plaisir, et pourquoi pas, de partager cet instant avec d’autres.

Peut-être rêvons-nous que notre vie soit toujours comme un marché de Provence, un jour d’été. Avec ses couleurs, ses odeurs, sa profusion de fruits, de légumes, de poissons…. Ah, si tous les jours nous avions à notre disposition toutes ces saveurs, comme il serait agréable de préparer nos repas ! Mais voilà, même en Provence, ce n’est pas toujours l’été… et comment nous nourrissons-nous les jours de pluie ?

Le Qi, comme nous l’avons vu, est une énergie, qui anime la vie.

L´homme est, pour la médecine énergétique, un tout. Cela signifie que le Qi circule partout en nous. Il est puissant, pulsant et vigoureux. Pour enrayer cette vitalité du Ki, il faudra plusieurs facteurs.

Une mauvaise qualité de l´air, et/ou une respiration entravée par un diaphragme trop en tension et/ou des ambiances familiales ou professionnelles irrespirables, des tensions relationnelles vont contrarier la qualité de l´énergie du Ciel….

ET/OU

Une alimentation déséquilibrée, trop riche ou insuffisante, et/ou un habitat insalubre, trop d’humidité, trop de chauffage, trop de climatisation…. et/ou des habitudes dans lesquelles on s’enferme, des angoisses récurrentes vont entraver la qualité de l’énergie de la Terre….

ET/OU

Notre façon de jeter les cartes, de refuser la donne, de tricher, au grand JEU DE LA VIE. Cela va épuiser la qualité de l´énergie ancestrale.

Un seul facteur de toute cette énumération n’est pas suffisant pour nuire au Qi.

Quand nous parlons de maladie psychosomatique nous oublions souvent que la tension psychique n’a pu prendre racine que sur un soma déjà défaillant (c’est-à-dire un organe ou une fonction en excès ou insuffisance). A l´inverse une fragilité physiologique ne deviendra pathologique qu’à la condition qu’existe au préalable une fragilité émotionnelle envahissante (angoisses, colères, contrariétés…).

1 Michel ODOUL Cours